Aller au contenu principal

Pourquoi participer à la Semaine QVCT 2024 ?

Pourquoi participer à la Semaine QVCT 2024 ?

Transition écologique, numérique, démographique… Comment anticiper le travail de demain ? Comment s’y préparer ? Voici 3 raisons de participer à de la Semaine pour la qualité de vie et des conditions de travail du 17 au 21 juin 2024.

 

1/ S’INTÉRESSER AU TRAVAIL DE DEMAIN

Quelles tendances lourdes vont transformer le paysage du travail dans 5 ou 15 ans ? Quels “signaux faibles” vont s’avérer décisifs pour l’évolution

de notre activité ? Au quotidien, ce sont souvent les enjeux de court terme qui s’imposent dans l’entreprise. Faute de pouvoir prendre du recul, nous pouvons passer à côté de nouveaux risques (la progression des inégalités avec le numérique, les effets du travail par fortes chaleurs, etc.) ou de nouvelles opportunités (se saisir de l’intelligence artificielle pour enrichir le travail, par exemple).

 

Les webinaires et événements présentiels de la Semaine QVCT 2024 seront l’occasion d’éclairer ces enjeux et de s’ouvrir

à de nouvelles idées pour s’en inspirer ou les tester.

 

2/ EN PARLER COLLECTIVEMENT

Comment la multiplication des événements climatiques peut-elle transformer les façons de travailler ? L’allongement de la vie professionnelle doit-elle modifier les parcours dans l’entreprise ? Les hypothèses sur les évolutions qui peuvent affecter le fonctionnement de l’entreprise ne sont pas toujours conscientes, formulées ou discutées. Loin d’être un exercice réservé à la direction, une réflexion de type prospective nécessite de s’appuyer sur des discussions collectives pour aboutir à une vision commune et des décisions mieux acceptées par tous. 

 

La Semaine QVCT 2024 proposera aux entreprises qui le souhaitent un kit pour initier un dialogue sur le travail de demain. Avec l’objectif de partager des questions sur les évolutions à venir et, pourquoi pas, de mettre des nouveaux sujets à l’agenda stratégique de l’entreprise.

 

3/ POUR SE PRÉPARER

Des outils et méthodologies existent pour décrire les problèmes vécus au quotidien dans l’entreprise tels que l’état des lieux ou l’enquête.

Des méthodes sont aussi disponibles pour analyser des expériences passées : les Rex, les enquêtes a postériori, par exemple.

On connaît moins les méthodes permettant de discuter du futur. Elles permettent pourtant de préparer les décisions à venir.

 

La semaine QVCT 2024 ce sera aussi l’occasion de partager des premiers repères sur les outils et méthodes 

qui facilitent l’exercice collectif d’anticiper le travail de demain.