Aller au contenu principal

Transitions en cours, transformation des entreprises et QVCT

Transitions en cours, transformation des entreprises et QVCT

Les entreprises se transforment pour répondre aux enjeux des différentes transitions en cours (numériques, écologiques, sociétales…). 4 raisons de faire le lien avec la QVCT :

 

  1.  Prendre en compte les situations de travail concrètes 

    Le constat 
    Il reste difficile pour les entreprises de faire le lien entre les transformations qu’elles doivent mener et leurs situations de travail concrètes. 




    Quel lien avec la QVCT ? 
    La QVCT permet de rechercher, avec les travailleuses et travailleurs concernés, au quotidien et dans un contexte de transformation les conditions qui permettent de faire un travail efficace, de qualité, dans de bonnes conditions. 
     

  2. Anticiper les risques mais aussi identifier les opportunités de transformation 

    Le constat 

    Nouveaux business model, refonte de l’offre produit, modernisation de la production, digitalisation… De nombreux projets sont conçus et mis en œuvre sans que leurs effets sur les conditions de travail soient véritablement pris en compte. 


    Quel lien avec la QVCT ?
    
Intégrer la QVCT dans un projet de transformation, c’est chercher à en repérer collectivement les impacts sur les façons de travailler. En lien avec la politique de prévention des risques, il s’agit de se demander quels risques le projet peut présenter pour la santé des salariés et quelles solutions pour les prévenir. Mais il s’agit également de se demander si le projet de transformation présente des opportunités de mieux travailler collectivement, de favoriser le développement des personnes au travail : permet-il de réduire la pénibilité ? D’améliorer la qualité du travail ? De développer des activités porteuses de sens ? De favoriser l’autonomie et la prise d’initiative des salariés ?  De développer des formes d’organisation plus « soutenables » ? 

  3. Soutenir la capacité de l’entreprise à se transformer collectivement 

    Le constat 

    
La conception et la conduite des projets de transformation restent encore souvent descendantes. 

    Quels liens avec la QVCT ?

    En cherchant à donner à chacune et chacun dans l’entreprise la possibilité de parler de son travail et d’agir pour l’améliorer - par le biais d’expérimentations notamment - les démarches QVCT renforcent progressivement le « pouvoir d’agir » individuel et collectif sur le travail. Ce qui renforce également la capacité de l’entreprise à se transformer pour concilier santé et performance en s’appuyant sur des démarches participatives. 
     

  4. S’appuyer sur une méthode
    Le constat 
    Pas facile de mieux anticiper les changements collectivement, de décloisonner les sujets et les projets au quotidien, de concevoir et tester les nouveaux fonctionnements en association avec les personnes concernées… 
     
    Quels liens avec la QVCT ?
    La QVCT propose des principes méthodologiques utiles pour favoriser la construction d’une vision QVCT partagée, pour conduire les transformations en s’appuyant sur le dialogue social et sur l’expertise des salariés, pour expérimenter de nouvelles façons de travailler (les concevoir, les mettre à l’essai, les évaluer, les ajuster…). Ils sont à adapter par chaque entreprise.


 
Lire l’interview de Matthieu Pavageau, directeur technique et scientifique de l’Anact.